The Latest News Search Engine


Ligue des Champions - Manchester City a renversé le Real - masgaes.com

Manchester City veut tenter le gros coup Leonardo Bonucci

Deuxième de Premier League, loin derrière Liverpool[1], Manchester City vit une saison compliquée. Entre les sanctions de l’UEFA concernant les Coupes d’Europe et les résultats décevants en championnat, l’équipe de Pep Guardiola connaît un peu d’agitation, même si la victoire en 8e de finale aller de la Ligue des Champions contre le Real Madrid (2-1)[2] laisse un motif de satisfaction lorsque les compétitions reprendront. Cela n’empêche pas les Citizens de prévoir l’avenir.

Depuis plusieurs mois, le coach espagnol cherche à renforcer sa défense qu’il ne juge pas assez armée pour jouer les premiers rôles en C1. Il faut dire que dans l’arrière-garde des Skyblues, certains joueurs comme Nicolas Otamendi peinent à apporter satisfaction, alors que John Stones est assez irrégulier et Aymeric Laporte est souvent handicapé par les pépins physiques. Et selon Calciomercato[3], c’est Leonardo Bonucci (32 ans) qui fait figure de favori dans l’esprit du Catalan.

Pep Guardiola est sous le charme

Grand fan du défenseur italien, le coach mancunien veut en faire l’homme d’expérience de son arrière-garde, place laissée vacante depuis le départ de Vincent Kompany. Sauf que le club anglais va devoir se montrer convaincant, car l’international italien (95 sélections, 7 buts) est considéré comme un intouchable par la Vieille Dame. Avec la longue blessure de Giorgio Chiellini au début de saison, Bonucci a assumé avec brio le rôle de leader à la Juve.

Maurizio Sarri le voit d’ailleurs comme un élément indéboulonnable de son onze de départ. Alors que Bonucci avait fait une pige d’une saison à l’AC Milan en 2017/18, se laissera-t-il convaincre par Manchester City et Pep Guardiola ? Affaire à suivre. L’interdiction de compétition européenne pour les deux prochaines saisons - en attente de l’appel - risque de refroidir le joueur, qui est a priori assuré de disputer la plus prestigieuse des compétitions européennes avec la Vieille Dame...

References :
  • loin derrière Liverpool (www.footmercato.net)
  • Real Madrid (2-1) (www.footmercato.net)
  • Calciomercato (www.calciomercato.com)
  • Related news for Manchester City veut tenter le gros coup Leonardo Bonucci

    Related images and videos for Manchester City veut tenter le gros coup Leonardo Bonucci.

    =============+++++=============

    La Ligue des Champions et la Ligue Europa sont suspendues

    « Au vu des dernières informations sur la propagation du Covid-19 et de décisions gouvernementales, les matchs UEFA de la semaine prochaine sont reportés. Les tirages des 1/4 de finale de Ligue des Champions et de Ligue Europa prévus le 20 mars sont reportés. De nouvelles dates seront annoncées en temps voulu ». Le 13 mars dernier, l’UEFA communiquait ainsi au sujet des huitièmes de finale restant à jouer, à savoir Juventus-OL, Manchester City-Real Madrid, Barcelone-Naples et Bayern-Chelsea en Ligue des Champions. Depuis, la solution a évolué, d’une mauvaise manière et il était impossible de prévoir une nouvelle date.

    Alors que les championnats européens sont suspendus pour une durée indéterminée et que la Ligue des Champions et la Ligue Europa ont été stoppées net, l’instance européenne devait trancher pour permettre d’éventuellement bâtir un nouveau calendrier, en fonction aussi du report de l’Euro 2020, qui est devenu effectif.[1] La réunion de l’UEFA avec les 55 fédérations européennes, les ligues, les clubs et le syndicat des joueurs ce mardi a débouché sur une nouvelle décision, toute aussi logique.

    Selon les informations de L’Equipe[2], la Ligue des Champions et la Ligue Europa sont bien suspendues jusqu’à nouvel ordre, en attendant que l’épidémie de coronavirus soit maîtrisée. Cependant, l’objectif est bien de terminer la compétition dans les prochains mois. Le report de l’Euro libère des dates en mai, juin et juillet et l’UEFA espère trouver des solutions du point de vue du calendrier, en accord avec les Ligues européennes et l’ECA (l’Association des clubs européens). Le plus dur commence donc maintenant, avec l’établissement d’un nouveau calendrier, évidemment dépendant de l’évolution de la crise sanitaire à travers l’Europe.

    References :
  • qui est devenu effectif. (www.footmercato.net)
  • L’Equipe (www.lequipe.fr)
  • Related news for La Ligue des Champions et la Ligue Europa sont suspendues

    Related images and videos for La Ligue des Champions et la Ligue Europa sont suspendues.

    =============+++++=============

    Ligue des champions: cinq choses à savoir avant le match de Paris contre Dortmund

    Mis en ligne le 11/03/2020 à 15:18

    Défait 2-1 à l’aller, le PSG doit renverser Dortmund en 8e de finale retour mercredi (21h). Le défi, déjà complexe après des désillusions en série en Ligue des champions, s’est renforcé d’un huis clos inattendu et du forfait de Thiago Silva.

    1. Avec Mbappé, sans Thiago Silva

    Paris sera-t-il plus fort que le Borussia d’Erling Haaland[1] et le coronavirus[2]  ? Seule bonne nouvelle face aux contrariétés en cascade, Kylian Mbappé[3], testé négatif au Covid-19[4] mais malade d’une angine, fait partie du groupe parisien malgré son absence aux entraînements ces deux derniers jours.

    Si le club français peut compter sur la présence du champion du monde français (21 ans) dans un Parc des Princes vide et sans âme, il sera toutefois privé de son capitaine Thiago Silva[5], forfait dans ce match capital.

    2. Une équation défensive compliquée

    Si l’identité de son onze de départ est connue à 80 %, l’absence de Thiago Silva, combinée aux suspensions de Thomas Meunier et de Marco Verratti, chamboule l’équation pour la composition de la défense parisienne. De même que l’angine de Mbappé risque de l’empêcher d’aligner son quatuor d’attaque favori.

    3. La crédibilité du projet qatari en jeu

    En jeu ? L’accès au Top 8 européen qui se refuse à lui depuis 2016, et la crédibilité du projet qatari, programmé aux plus grands succès grâce à ses investissements faramineux depuis 2011 mais devenu la risée de la planète foot par sa propension à se saborder dans les moments clés.

    Trois semaines après l’ambiance survoltée du « Mur jaune », Paris misait sur l’appui de ses 48 000 supporters au retour pour renverser la situation. Mais les autorités françaises en ont décidé autrement[6] lundi en raison de la propagation du Covid-19.

    Comme si le PSG, traumatisé par trois éliminations consécutives en 8es de finale de C1, voyait le sort s’acharner sur son rêve européen après les deux blessures de Neymar[7], la « remontada » de Barcelone en 2017, la leçon du Real Madrid en 2018 et l’incroyable « come-back » de Manchester United en 2019… De quoi désespérer les supporteurs parisiens, incrédules face à une telle « malédiction » !

    4. L’avenir de l’entraîneur en jeu

    Surclassé à Dortmund, lors du match aller, par la fougue d’Erling Haaland et l’intelligence tactique d’Emre Can, deux joueurs recrutés cet hiver au prix d’un Leandro Paredes, le PSG a payé sa mauvaise préparation, entre jeu stéréotypé, reposant sur les éclairs de ses individualités, et bloc défensif trop friable.

    Principale cible des critiques ? L’entraîneur Thomas Tuchel, auteur d’un pari tactique raté à l’aller.

    Thomas Tuchel, l'entraîneur du PSG, à la fin d'une conférence de presse le 3 mars à Saint-Germain-en-Laye.Thomas Tuchel, l'entraîneur du PSG, à la fin d'une conférence de presse le 3 mars à Saint-Germain-en-Laye. - AFP

    Le coach parisien, condamné à s’appuyer cette fois sur son 4-4-2 préférentiel, joue son avenir dans la capitale comme n’ont pas manqué de le souligner les médias sportifs allemands : « Pour Tuchel, c’est tout ou rien », écrit ZDF Sports. « Sinon il sera au plus tard cet été sur le marché des entraîneurs… »

    5. Dortmund arrive confiant

    Dortmund a poursuivi sans encombre sa préparation en s’imposant samedi à Mönchengladbach (2-1) en Bundesliga.

    La confiance est telle côté allemand que le patron du Borussia, Hans-Joachim Watzke, s’est permis un coup de pression médiatique : « Pour (les Parisiens), le monde va s’effondrer s’ils sont éliminés. Je crois que nous avons maintenant un avantage psychologique. »

    Hans-Joachim Watzke (à gauche), le patron du Borussia Dortmund, lors de la présentation de la nouvelle recrue du club, le buteur norvégien Erling Haaland, le 2 décembre 2019.Hans-Joachim Watzke (à gauche), le patron du Borussia Dortmund, lors de la présentation de la nouvelle recrue du club, le buteur norvégien Erling Haaland, le 2 décembre 2019. - AFP

    Avec un budget presque deux fois inférieur au PSG (377,1 contre 635,9 millions d’euros, selon le cabinet Deloitte), Dortmund n’a pas la même pression sur les épaules.

    Depuis sa finale perdue en 2013, le Borussia n’a même atteint qu’une fois les quarts avec… Tuchel sur le banc. Celui qui est désormais l’entraîneur du PSG est condamné à faire au moins aussi bien sous ses nouvelles couleurs pour éviter à Paris une énième catastrophe industrielle.

    References :
  • Erling Haaland (www.lunion.fr)
  • coronavirus (www.lunion.fr)
  • Kylian Mbappé (www.lunion.fr)
  • testé négatif au Covid-19 (www.lunion.fr)
  • Thiago Silva (www.lunion.fr)
  • en ont décidé autrement (www.lunion.fr)
  • Neymar (www.lunion.fr)
  • Related news for Ligue des champions: cinq choses à savoir avant le match de Paris contre Dortmund

    Related images and videos for Ligue des champions: cinq choses à savoir avant le match de Paris contre Dortmund.

    =============+++++=============

    Trends - About us - Privacy - Disclaimer - Facebook - Twitter - Contact us

    © 2020 masgaes.com. All rights reserved.